Experts en santé animale depuis 1917
Des produits uniques et scientifiquement prouvés
Conseil d'experts
Phibro-newborn-calf-hero-desktop

La fièvre de lait

La fièvre de lait survient lorsque les vaches sont incapables de mobiliser suffisamment de calcium au vêlage. Cette page vise à mieux comprendre le défi de contrôler la fièvre de lait (sub)clinique pour les éleveurs laitiers. Consultez toujours votre propre vétérinaire pour un diagnostic et des conseils.

Sur cette page:

DÉFINITIONS

Qu'est-ce que la fièvre de lait ?

La fièvre de lait, ou hypocalcémie, est une carence en calcium. La maladie a une forme clinique et subclinique et affecte les vaches les plus vulnérables, pendant la période de transition. Les vaches ont besoin d'une grande quantité de calcium immédiatement après le vêlage : elles utilisent d'abord le calcium de leur sang puis plus tard celui de leur alimentation et de leurs os. Si elle est incapable de mobiliser suffisamment de calcium, elle sera moins en forme et aura une ingestion réduite, ce qui impactera négativement sa santé et ses performances

Arnout Dekker Phibro

"Il est très important de fournir aux vaches taries suffisamment d'eau propre si vous voulez qu'elles ingèrent suffisamment de matière sèche"

 

Arnout Dekker, Vétérinaire Phibro

SYMPTÔMES

Quels sont les symptômes de la fièvre de lait chez les vaches?

Il existe deux formes d'hypocalcémie: clinique et subclinique.

Fièvre de lait clinique

Une vache atteinte par une fièvre de lait clinique montrera des signes de carence calcique sévère : elle ne pourra pas se tenir debout et sera froide au toucher.

Fièvre de lait subclinique

Bien que l’incidence de l'hypocalcémie subclinique soit beaucoup plus élevée que la forme clinique, les effets de l'hypocalcémie subclinique sont souvent gravement sous-estimés. En effet, la vache affectée pourra se tenir debout et fonctionner en grande partie comme d'habitude, mais sa performance sera réduite en raison de la carence en calcium sous-jacente et elle sera beaucoup plus sensible aux maladies. L'incidence de problèmes tels que la mammite, les infections utérines, la métrite ou l'endométrite, et la rétention placentaire (ou non-délivrance) augmentera.

Henco Splinter Phibro

"La recherche montre qu'environ 60% des vaches souffrent de fièvre de lait subclinique. En prévenant ces cas, les éleveurs laitiers peuvent améliorer efficacement la santé et la productivité de leur troupeau"

 

Henco Splinter, Spécialiste technique en élevage laitier - Pays-Bas

CAUSE ET EFFET

Quelles sont les causes de la fièvre de lait?

La demande en calcium augmente considérablement à mesure que la vache se rapproche du vêlage. Une grande quantité de calcium est requise pour la production de colostrum.

Pour répondre à cette demande, la vache utilise d'abord le calcium de son sang. Parce que cela ne suffit pas, la vache doit mobiliser plus de calcium de son alimentation et de ses os. La plupart du temps, les vaches ne peuvent pas obtenir suffisamment de calcium disponible, ce qui entraîne une fièvre de lait (sub)clinique. En général, les vaches plus âgées sont plus sensibles à la fièvre de lait (sub)clinique que les génisses.

 

Quelles en sont les conséquences?

Si la fièvre de lait clinique peut être fatale, la forme subclinique peut également avoir un impact sérieux en raison de la perte de production de lait, des coûts et du temps nécessaire pour retrouver une vache en bonne santé. Bien que les symptômes évidents soient absents, les cas subcliniques de fièvre de lait peuvent être la porte d'entrée d’autres maladies comme la mammite, la rétention placentaire ou non-délivrance, l'endométrite, l’infection utérine ou autre. Cela aura un effet néfaste évident sur la production de lait et peut entraîner des coûts en temps, énergie et financiers importants pour que la vache soit de nouveau saine.

SOLUTIONS

Le plus important : comment réduire vos cas de fièvre de lait?

Commencez par faire analyser en teneur macro-minérale tous les fourrages qui seront distribués aux vaches taries. Sélectionnez des fourrages à faible teneur en potassium. Formulez la ration pour minimiser autant que possible la teneur en potassium de la ration et utiliser des aliments appétants.

Animate aide à réduire la fièvre de lait (sub)clinique. Un métabolisme du calcium optimisé autour du vêlage donne des vaches laitières plus saines et plus productives.

En ajoutant Animate à la ration vache tarie, vos vaches peuvent mobiliser plus de calcium et commencer leur lactation avec plus de lait et moins d'événements de santé.

Adviesgesprek

Obtenez une évaluation de la période de transition pour votre troupeau

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont nous pourrions vous aider à optimiser les performances de votre troupeau, n’hésitez pas à nous transmettre votre numéro de téléphone pour générer un rappel. Nous nous engageons à vous rappeler dans les trois jours ouvrables pour fixer une date de réunion téléphonique ou un rdv face à face afin de discuter des points suivants :

1

Analyse de la situation actuelle

Nous travaillerons avec vous pour comprendre l'état actuel de votre troupeau et identifier les points à améliorer.
2

Concevoir un plan d'action

Nous vous indiquerons quelles améliorations apporter et comment nos produits peuvent libérer le plein potentiel de votre troupeau

3

Evaluation

Nous effectuerons un examen détaillé pour nous assurer que les changements que nous avons mis en place fonctionnent efficacement et, si nécessaire, fournirons un appui et des conseils supplémentaires pour permettre à votre troupeau de continuer à s'améliorer.
OBTENIR UNE ÉVALUATION DE LA PÉRIODE DE TRANSITION Evaluation de la période de transition