Experts en santé animale depuis 1917
Des produits uniques et scientifiquement prouvés
Conseil d'experts
3 min temps de lecture

Une seule approche nutritionnelle peut-elle réduire l’impact du stress thermique chez la vache laitière ?

Le stress thermique est un défi récurrent auquel les producteurs laitiers européens doivent faire face chaque été. En France, dès 22°C et 50% d’humidité relative, les vaches ne peuvent plus facilement maintenir leur température corporelle et leur physiologie toute entière est mise à l'épreuve. Plusieurs changements physiologiques se mettent en place pour qu’elles puissent s'adapter à cette condition. Par exemple, les vaches ont tendance à moins ingérer, à accélérer leur respiration (ce qui provoque des changements au niveau de la balance acide-base sanguine), les vaches salivent plus et la perdent, etc.

11-09-2020, dernière mise à jour le 07-01-2021
stress thermique

Effet du stress thermique sur les vaches laitières

Le stress thermique est particulièrement critique pour vaches laitières hautement productrices qui fermentent plus de 25 kg de matière sèche chaque jour et fonctionnent à un niveau métabolique très élevé, produisant beaucoup de chaleur interne qu'elles doivent dissiper.

Différents types de produits nutritionnels pour aider les vaches pendant un stress thermique

Beaucoup de choses ont été écrites sur ce sujet au cours des dernières années, mais nous nous concentrerons ici sur les différents types de produits nutritionnels utilisés pour soutenir les vaches laitières pendant le stress thermique. Ces produits pourraient être classés en fonction de leur effet ciblé, et quelques exemples incluent :

  1. Aliments qui augmentent la densité énergétique de l'alimentation (matière grasse protégée). Ceux-ci aident à maintenir l’apport en énergie lorsque l'ingestion est compromise. En plus d'être dense en énergie, la matière grasse ne fermente pas, et produit donc peu de chaleur pendant la digestion.
  2. Substances tampons ou autres pour soutenir la fonction du rumen (bicarbonate de sodium, levures). Ces produits sont principalement destinés à atténuer l'acidose ruminale induite par un recyclage plus faible de la salive et une réduction de l’apport de fibres, phénomènes typiquement observés lors des conditions de stress thermique.
  3. Minéraux / électrolytes pour réhydrater l'animal (potassium). S’il existe un débat sur la pertinence de la transpiration chez les vaches, nous savons toutefois qu'elles perdent du potassium dans leur sueurt.
  4. Métabolites qui favorisent la vasodilatation ou l'osmorégulation (niacine, bétaïne), favorisant la dissipation de la chaleur à la périphérie et l'hydratation des cellules.
  5. Produits qui soutiennent les fonctions métaboliques et la fonction immune puisque cette dernière est affectée en période de stress thermique.

Quelle est le meilleur produit contre le stress thermique pour mon élevage ?

Il est évident que de nombreux produits nutritionnels sont disponibles sur le marché. Certains d'entre eux ont des effets complémentaires. En fonction de l’importance du stress thermique et de vos objectifs, il pourrait s'avérer opportun d’utiliser plusieurs produits à la fois pour soutenir la santé animale et la production. Cependant, choisir le ou les meilleurs produits peut devenir difficile compte tenu de la multitude de produits disponibles. Voici quelques questions à vous poser pour guider ce choix :

  • Objectif: Qu’est-ce que je cherche à obtenir ? Ce produit complète-t-il l'action d'autres produits que j’utilise déjà ?
  • Preuves : Quelles sont les preuves scientifiques derrière ce produit ? Les recherches sont-elles spécifiques au stress thermique ? Comment ont été obtenues les preuves ? (in vitro ou in vivo, pour quelles espèces animales, etc.)
  • Cohérence : Est-ce que le produit en question contient le même type, la même qualité et la même quantité d’ingrédients que ceux utilisés dans les preuves scientifiques présentées ?

Atténuer ou prévenir les impacts du stress thermique ?

En plus de toutes ces questions, il convient de se rappeler que la plupart de ces types de produits nutritionnels sont conçus pour atténuer les impacts du stress thermique et, en tant que tels, s’attaquer aux conséquences au lieu de prévenir le stress thermique en premier lieu ; vous voudrez peut-être envisager des solutions alternatives qui se sont avérées efficaces pour prévenir les effets du stress thermique, plutôt que celles qui visent à réduire les symptômes existants.

Vaches taries et en lactation

Il convient également de noter que la plupart de ces ingrédients sont destinés à soutenir les vaches en lactation lors d'un stress thermique. Certes, l'impact du stress thermique est très visible pour les vaches en lactation : elles mangent moins et produisent moins de lait et de moindre qualité ; toutefois, une humidité et une chaleur excessives peuvent aussi affecter des animaux qui ne sont pas en lactation, avec des symptômes qui ne sont pas toujours aussi évidents que ceux observés dans le troupeau des laitières. Les vaches laitières à haute production fonctionnent à un taux métabolique élevé pendant la majeure partie de leur cycle de production, y compris en période sèche où une régénération importante des tissus mammaires doit avoir lieu. Les vaches taries sont souvent oubliées, mais il a été démontré que les vaches affectées par le stress thermique pendant la période sèche produisent moins de lait lors de la lactation suivante. Il est alors impératif d’inclure les vaches taries dans votre plan de gestion du stress thermique et d’utiliser des solutions nutritionnelles qui soutiennent également ces vaches.

OmniGen pour le stress thermique

Plusieurs études ont été publiées au cours des dernières années sur les impacts de la solution nutritionnelle OmniGen chez les vaches en lactation et les vaches taries pendant le stress thermique : les résultats incluent une fréquence respiratoire et des températures corporelles plus faibles, et une ingestion et une production laitière plus élevées. Ces résultats de recherche suggèrent qu'OmniGen-AF peut jouer un rôle dans le cadre d'une stratégie nutritionnelle pour soutenir la santé et la productivité des vaches pendant un stress thermique.  

Vous voulez en savoir plus sur la façon dont OmniGen peut aider vos vaches pendant des périodes de stress thermique ? Demandez une visite d’expertise.

Omnigen_Hand-met-voer

 

Ruben Garcia
Ruben Garcia
Ruben est responsable technique en production laitière, basé en Espagne. Il a pour responsabilités de soutenir l’activité des spécialités nutritionnelles de Phibro dans l'Union européenne et au Moyen-Orient. En tant que vétérinaire et titulaire d'un doctorat en nutrition des ruminants, il a occupé plusieurs postes de recherche et de développement de produits dans différents pays.

Ceci peut aussi vous intéresser