Experts en santé animale depuis 1917
Des produits uniques et scientifiquement prouvés
Conseil d'experts
4 min temps de lecture

Optimiser l'immunité des veaux

La santé et le bien-être de vos veaux laitiers sont essentiels, non seulement pour leur performance immédiate, mais aussi pour permettre de générer une rentabilité durable une fois adultes. Nés avec un système immunitaire immature, les veaux ont besoin de construire leur immunité à partir du colostrum qu'ils reçoivent de leur mère et de l'environnement dans lequel ils sont élevés jusqu'à ce que leur propre système immunitaire soit développé. Plusieurs facteurs peuvent avoir une incidence sur la santé du veau pendant cette période critique, qui, si elle n'est pas gérée correctement, aura un impact sur le potentiel futur de l'animal, le rendant par la suite plus sensible aux principales maladies bovines.

04-03-2021, dernière mise à jour le 05-03-2021
les veaux

Heureusement, il existe de nombreuses façons pour nous, agriculteurs, vétérinaires, nutritionnistes et professionnels de la santé animale, d'aider à optimiser la fonction immunitaire des veaux. La première étape consiste à s'assurer que chaque veau reçoive la bonne quantité d’un colostrum de très bonne qualité très tôt après sa naissance. Ce blog résumera les stratégies qui peuvent être appliquées ensuite, afin d’assurer le développement continu d'un système immunitaire fort.

 

Nutrition

La nutrition est la clé du développement d'un système immunitaire fort : les cellules du système immunitaire ont besoin d'une nutrition adéquate et appropriée pour fonctionner de manière optimale. Il est donc très important de veiller à ce que chaque veau boive la quantité de lait qui lui est allouée ou mange la quantité requise d'aliments. En termes de valeur et de qualité alimentaires, l'aliment présenté au jeune veau doit contenir l'équilibre nécessaire en protéines et en nutriments. Tout déséquilibre dans l'alimentation devant être corrigé par de petits ajustements de la ration : par exemple, tout gaspillage d'aliment est le signe d'un problème et doit être examiné.

 

Environnement

Afin de réduire le risque d'infection par des agents pathogènes environnementaux, des normes d'hygiène élevées doivent être maintenues pendant les premières semaines de la vie d'un veau. Des protocoles de gestion efficaces doivent être mis en œuvre pour garantir que toute personne entrant ou sortant de la nurserie désinfecte ses mains et ses chaussures et qu'elle porte des vêtements propres. Le port de gants jetables contribuera à réduire le transfert d'agents pathogènes entre les lots de veaux.

Toutes les stations d'alimentation doivent être nettoyées quotidiennement et les abreuvoirs vidés et nettoyés régulièrement, avec une nouvelle litière fournie au moins deux fois par semaine. Un nettoyage en profondeur des cases à veaux doit également être effectué entre les lots de veaux, avec un désinfectant autorisé, utilisé pour garantir la destruction des principaux agents pathogènes.

Une bonne ventilation est également impérative : un apport constant d'air frais permet non seulement de maintenir les veaux à une température et un niveau d'humidité confortables, mais aussi d'éloigner du veau tout agent pathogène aéroporté indésirable. Le débit d'air au niveau des veaux devrait idéalement être d'environ 0,2 m/seconde (pour éviter les courants d'air tout en assurant un débit suffisant pour éliminer les agents pathogènes). L'utilisation de bombes fumigènes permettra d'évaluer rapidement et facilement le débit d'air. Lorsque celui-ci est trop faible (par exemple dans les hangars qui n'ont pas été construits spécialement pour héberger les veaux), il peut être nécessaire d'installer un système de ventilation forcée.

 

Vaccins

La vaccination est largement reconnue comme un outil efficace de prévention des maladies et comme une étape importante dans le maintien d'un bon état de santé. Il est important de discuter et d'évaluer avec votre vétérinaire, des maladies qui présentent un risque pour votre troupeau. Il peut vous conseiller un programme de vaccination approprié si nécessaire. Il est également important que les animaux soient en bonne santé et ne vivent pas dans des conditions inappropriées, étant donné que cela empêche le vaccin d'agir de manière optimale.


Stress

Le stress compromet l'immunité : la libération de cortisol peut affecter les globules blancs et les rendre incapables de travailler efficacement. Rester calme, manipuler les veaux avec douceur et limiter le nombre de personnes dans la nurserie permettra de réduire le stress dans la population de veaux et de minimiser le risque de propagation des maladies. Augmenter le confort des veaux en introduisant régulièrement de la paille propre peut également réduire le stress en encourageant des temps de repos prolongés, ce qui est très important pour des jeunes veaux.

Il est également essentiel de limiter le nombre de changements dans la routine du veau pour réduire le stress. Il est donc essentiel de planifier en amont et de grouper les tâches lorsque c'est possible. Le fait de maintenir des groupes de petite taille et d'éviter tout changement inutile contribuera également à limiter le stress et à prévenir la contamination croisée de maladies d'un groupe à l'autre.

Le sevrage est l'une des périodes les plus stressantes de la vie d'un veau. Il est donc important de veiller à ce que ce processus se déroule sur une période de temps suffisante et de manière à limiter l'exposition du veau à des facteurs de stress excessifs.


Suivi et enregistrement

La mesure des paramètres de santé et des taux de croissance vous permet d'évaluer les performances de vos veaux et d'apprécier les changements que vous apportez à leur mode de gestion. L'examen de ces données vous permettra également d'identifier d’éventuelles améliorations et de les mettre en œuvre dans les futurs protocoles de soins. À cette fin, il est utile de travailler avec votre vétérinaire et votre nutritionniste pour vous aider à maintenir vos veaux en bonne santé, car cela permettra de réduire l'utilisation d'antibiotiques et de garantir des niveaux optimaux de croissance et de développement.

OmniGen


OmniGen AF pour les veaux

OmniGen AF contient un mélange unique et breveté d'ingrédients qui, lorsqu'il est utilisé quotidiennement, aide à minimiser les effets des événements de stress attendus et inattendus en soutenant une fonction immunitaire saine. Faisant l’objet de nombreuses études scientifiques et d’une série d'évaluations terrain récentes, OmniGen AF a démontré des bénéfices significatifs pour l'élevage des veaux :

  • Réduction des frais vétérinaires :
    • Un essai réalisé en Pennsylvanie (USA) en 2010, a examiné les effets de la distribution d’une poudre de lait avec OmniGen-AF sur 200 veaux mâles Holstein pendant 20 semaines.
    • L'essai a montré que les veaux nourris avec OmniGen-AF avaient moins de problèmes de santé que ceux qui n'en recevaient pas, entraînant une réduction de 43 % des frais vétérinaires dédiés aux veaux (Bewley, 2010).
  • • Augmentation du GMQ :
    • Une étude (Bewley, 2011) a évalué les taux de croissance de génisses Holstein dans un élevage commercial de veaux dans l'Est de New York (USA). L'essai a montré que les veaux qui ont reçu OmniGen-AF de la naissance à l'âge de quatre mois ont eu un gain moyen quotidien (GMQ) supérieur de 12,5 % par rapport à un groupe témoin qui n'en a pas reçu.

Informations et conseils supplémentaires

Pour plus d'informations sur la façon dont OmniGen-AF pourrait améliorer la santé et la performance de vos veaux laitiers, cliquer ici.

Par ailleurs, si vous souhaitez connaître le statut immunitaire actuel de votre troupeau et savoir comment nous pourrions vous aider à optimiser les performances de votre troupeau, merci de cliquer ici pour demander un appel à l'un de nos spécialistes techniques laitiers.

Navaratnam Partheeban
Navaratnam Partheeban
Etant vétérinaire rural, Theeb est particulièrement passionné par la santé, le bien-être des vaches laitières et par les stratégies qui améliorent la productivité des exploitations laitières. Il estime qu'il est important de passer du temps avec les éleveurs et les industries de la filière pour aider à trouver des solutions aux défis du secteur agricole et de l’élevage.

Ceci peut aussi vous intéresser