Experts en santé animale depuis 1917
Des produits uniques et scientifiquement prouvés
Conseil d'experts
2 min temps de lecture

« L’été dernier, mes vaches ont consommé beaucoup plus régulièrement avec OmniGen »

Le GAEC Edelweiss est une structure de 3 associés sur 190ha qui trait en moyenne 200 vaches laitières quotidiennement. Le stress thermique est une préoccupation majeure pour eux depuis des années, du fait de leur situation géographique.

01-06-2021, dernière mise à jour le 04-06-2021
GAEC Edelweiss

TEMOIGNAGE DE MICHEL GABAIX, ASSOCIE DU GAEC EDELWEISS A ESPECHEDE (PYRENEES ATLANTIQUE, FRANCE)

« Nous nous trouvons dans un secteur où il y a beaucoup d’hygrométrie, même l’été » explique Mr Gabaix. Pour pallier aux coups de chaleur, leur bâtiment a été en constante évolution depuis 20 ans : remplacement du bardage par des boudins d’air pour maximiser les ouvertures, ventilateurs, brumisateurs. Si l’effet a été évident sur les taux de cellules l’été, la situation reste toutefois délicate, notamment en raison d’un bâtiment relativement chargé. « Chez nous, il y a 210 places de logettes mais sous le bâtiment il y a entre 240 et 250 vaches présentes continuellement en comptant les taries et les génisses prêtes à vêler, donc c’est une situation qui est relativement tendue et il faut qu’on soit attentif parce qu’il faut que tout aille au mieux pour éviter les sorties de route » développe l’éleveur.


« L’idée d’un booster d’immunité chez moi, ça me parlait »

Pour essayer de mieux passer les mois chauds, les éleveurs décident d’essayer OmniGen d’abord sur les vaches laitières, puis sur les vaches taries. « Nous pratiquons le tarissement court, et au final [pendant le tarissement] elles n’avaient plus d’OmniGen, l’effet s’estompe au bout de 15 jours ; le temps de reprendre l’effet ensuite quand elles reviennent sur la ration des laitières, il faut minimum 30 jours voire 45 jours, donc c’est un peu ridicule d’arrêter entre les deux » explique Mr Gabaix.

 

« Après avoir commencé l’OmniGen, j’ai observé une évolution sur la santé générale du troupeau »

Depuis la mise en place d’OmniGen en Octobre 2019 sur tout le troupeau, les éleveurs ont noté une nette réduction des infections pulmonaires, grippes, etc… « il n’y en a pratiquement plus, on a peut-être eu un hiver plus clément mais il n’y a rien eu du tout cet hiver ». Une baisse du nombre de mammites cliniques a aussi été observée. Début 2021, « on a fait le point avec la visite sanitaire du vétérinaire pour être aussi objectif, on a noté une baisse de la consommation d’antibiotiques pour le traitement des mammites ».

OmniGen

« L’été dernier, la production laitière n’a pratiquement pas bougé »

Au niveau du stress thermique, « auparavant il y avait une chute de lait et une chute de consommation au niveau de l’auge », mais sur l’été 2020 Mr Gabaix a observé des changements avec notamment un niveau d’ingestion plus élevé pendant les périodes chaudes. « On n’a rien changé quant à l’utilisation de la ventilation ou de la brumisation, mais on a considéré malgré tout que les vaches ont consommé beaucoup plus régulièrement et, en quantité de matières sèches, plus que les étés passés », ce qui s’est d’ailleurs traduit par une production laitière qui s’est bien maintenue autour des 35L livrés.

Prévenir les sorties de route est une grande préoccupation pour Mr Gabaix et l’utilisation d’OmniGen s’inscrit parfaitement dans cette approche. « Il y a plus de tranquillité dans la gestion du troupeau, ça sort quelques soucis » conclut l’éleveur, qui a pour la première fois, dépassé les 2.5M de litres de lait vendus en 2020 « alors qu’au début on était avec un quota de 1.3M litres dans le même bâtiment ».

 

Retrouvez le témoignage complet du GAEC Edelweiss

Témoignage éleveur - OmniGen et Stress thermique

 

N'hésitez pas à contacter votre responsable technique local Phibro pour en savoir plus sur OmniGen-AF ou pour organiser un audit en élevage. Visitez cette page pour plus d'informations.

Marie-Laure Ocana
Marie-Laure Ocana
Marie-Laure est une spécialiste en élevage laitier basée en France. Après avoir travaillé dans la recherche clinique pour de grandes entreprises de santé animale en Europe, elle se consacre depuis 8 ans à fournir des outils de management et un soutien technique aux éleveurs, ayant pour objectif d'améliorer leur rentabilité avec des vaches saines et productives. Elle aime vraiment partager son expérience avec les éleveurs, bâtir une relation solide et apprendre d'eux pour mieux comprendre leurs préoccupations, leurs peurs et leurs espoirs. Son objectif : relever ensemble les défis de la santé animale !

Ceci peut aussi vous intéresser