Experts en santé animale depuis 1917
Des produits uniques et scientifiquement prouvés
Conseil d'experts
3 min temps de lecture

Rations de prépa-vêlage: moins 67% de non-délivrances!

Au Gaec de l’Hôtel D’Or (50), substituer 150 g de MgCl par 300 g d’ANIMATE® a contribué à diminuer notablement le pH urinaire et les troubles du péripartum.

30-04-2021, dernière mise à jour le 30-04-2021

Article original rédigé par Pascal Rousseau et publié dans l’édition Avril 2021 du Mag XXLait, page 23 

Moins 67% de non-délivrances! 

Sur les 110 vaches qui ont vêlé de janvier à la mi-juillet en 2020, Franck Cottebrune a noté 18% de non-délivrances sur son tableur Excel®, beaucoup trop pour lui. « Parce qu’une vache qui ne délivre pas, c’est du temps à passer dans sa surveillance et des traitements antibiotiques à lui administrer, il fallait améliorer la situation ». Pourtant, le tarissement et la préparation au vêlage paraissaient bien maîtrisés: note d’état corporel évaluée entre 3 et 3,5 au tarissement; une période sèche de 24 jours suivis de 21 jours de préparation au vêlage ; une ration avec, par vache et en kg brut, 22 kg de maïs ensilage, 4 à 5 kg de paille hachée complémentés avec 2,5 kg de tourteau de colza (1,5 kg en plus pour celles en préparation au vê lage), 150 g du minéral des vaches laitières et, uniquement pendant la préparation au vêlage, 150 g de chlorure de magnésium. Jean-Louis Hérin, leur consultant indépendant en nutrition, leur a conseillé de substituer le chlorure de magnésium par ANIMATE® qui peut être distribué en plus grande quantité pour baisser la BACA de la ration de préparation au vêlage entre -100 et -150 méq / kg MS. « C’est le niveau de BACA cible pour prévenir l’hypocalcémie subclinique » justifie le nutritionniste. « La BACA étant corrélée au pH urinaire, il faut viser un pH de 6 et, avec du chlorure de magnésium, c’est difficile d’atteindre cette valeur » poursuit Jean-Louis Hérin. ANIMATE® est un aliment complémentaire qui contient des sels anioniques et dont la technologie de fabrication confère une bonne appétence. « Il peut donc être incorporé dans les rations de préparation au vêlage au niveau souhaité pour atteindre un pH urinaire de 6 sans diminuer l'ingestion » ex plique Marie-Laure Ocana, spécialiste en élevage laitier chez Phibro, le fabricant d’ANIMATE®.

 

Schermafbeelding 2021-04-27 om 10.03.07kopie

Fiche descriptive

GAEC DE L’HOTEL D’OR à Pierreville (50)

  • 4 associés et 3 salariés (2 équivalents temps plein).
  • 300 vaches Prim’Holstein pour produire 2,85 millions de litres de lait conventionnel.
  • 10 500 kg de lait par vache.
  • 32,8 g/l de TP et 42,2 g/ l de TB (moyennes laiterie).
  • Intervalle Vêlage-Vêlage : 405 jours (Volontairement rallongé pour améliorer la note d’état corporel au tarissement et profiter de la bonne persistance laitière).
  • Durée du tarissement : autour de 45 – 50 jours dont 21 jours de préparation au vêlage.
  • Traite robotisée (32 kg de lait livrés / VL/ j avec 45 ù de primipares).
  • Autres ateliers : 214 places de veaux d’engraissement, une
    méthanisation en cogénération et 275 ha de SAU.

Viser un pH urinaire de 6

La substitution des 150 g de MgCl par 300 g d’ANIMATE® dans la ration de préparation au vêlage s’est faite à la mi-juillet 2020. Pour en mesurer précisément les effets, le suivi de quelques indicateurs avant et après l’introduction d’ANIMATE® a été confié à Léa Cottebrune, fille de Franck et alternante auprès de Jean Louis Hérin. Pendant la période de suivi(1), les démarrages en lactation (la quantité de lait à 30 jours) étaient de 33,5 kg pour les primipares, de 46 kg pour les animaux en deuxième lactation et de 51 kg pour celles en troisième rang de lactation et plus. Le pH urinaire d’avant vêlage est descendu entre 5,5 et 7 pendant la distribution d’ANIMATE® alors qu’il oscillait entre 7 et 8 avant. Le taux de non-délivrances est passé de 18% à 4%(2) et la prévalence des fièvres de lait de 5,6% à 0% des vêlages. La fréquence des acétonémies 15 jours après le vêlage a également diminué de près de 13 points (une baisse de 33,3% à 20,7%). « Aujourd’hui, le logement des taries est un facteur limitant pour améliorer plus encore ces résultats. Mais, notre ressenti est que les vêlages sont plus toniques et que les vaches sont dans une meilleure forme après vêlage. » complète Franck Cottebrune. Le coût d’ANIMATE® est de 15€ par vache pour une distribution de 300 g par jour sur 21 jours, soit 4500€ pour les 300 vaches du troupeau à comparer aux 14 500€ d’économie estimés(3) rien qu’avec la baisse de 14 points de la fréquence des non-délivrances et de 5,6 points de celle des fièvres de lait.

 

(1) La période de suivi a duré 5 mois: 2,5 mois avant ANIMATE et 2,5 mois après. (2) En comparant les 6,5 premiers mois de 2020 aux 6,5 derniers. (3) Les coûts directs et indirects des fièvres de lait et des non-délivrances sont couramment estimés entre 240 et 250€ par évènement.

 

Animate

Marie-Laure Ocana
Marie-Laure Ocana
Marie-Laure est une spécialiste en élevage laitier basée en France. Après avoir travaillé dans la recherche clinique pour de grandes entreprises de santé animale en Europe, elle se consacre depuis 8 ans à fournir des outils de management et un soutien technique aux éleveurs, ayant pour objectif d'améliorer leur rentabilité avec des vaches saines et productives. Elle aime vraiment partager son expérience avec les éleveurs, bâtir une relation solide et apprendre d'eux pour mieux comprendre leurs préoccupations, leurs peurs et leurs espoirs. Son objectif : relever ensemble les défis de la santé animale !

Ceci peut aussi vous intéresser